Narcisse

Le regard plongé dans le sien Michel POULET admire son reflet à la surface de l’eau. Son cœur bat très vite, la perfection qu’il contemple est sans égale. Il songe à tout ce qu’il a accompli depuis le Commencement, lorsque il a senti une énergie lui être insufflée pour s’éveiller à la vie, et ensuite sont venus les chuchotements et les inspirations lors de la huitième journée.

Il se souvient des bois, des araignées, il repense a cet exercice ridicule qui consiste à escalader le mont Kallax, prendre un cliché et l’envoyer dans le monde entier.

Pourquoi être admiré des autres alors qu’on peut s’admirer soit-même ?

Il revoit les horreurs d’Arkham et son manque de préparation, les cachots sombres et cette irrésistible envie d’y retourner, plus fort, mieux armé afin de tout détruire et chevaucher la monture des Nazgûls.

Michel POULET est constitué de force brute et la réflexion vient souvent dans un deuxième temps. À l’image de sa beauté légendaire, il souhaite atteindre la perfection en prenant le temps de réaliser les ajustements nécessaires – Il veut rendre hommage aux créateurs du Multivers. En comprenant les mécaniques il se comprend lui même.

Dans son esprit s’imprime brusquement les esprits faibles, ceux qui enchainent les aventures, sans attachement, sans respect. Il les nomme les Dévoreurs, ils avalent tout sur leur passage sans jamais devenir obèse physiquement, mais verrouillant leurs champs du cinabre.

Est-ce par folie pure ou idiotie maladive ?

Michel POULET existe.

L’énergie cosmique lui donne vie, le guide et en s’attachant aux êtres avec lesquels il partage son parcours, il grandit. L’étincelle initiale est une chose, entretenir la flamme est un exercice bien plus périlleux et Michel POULET sait qu’il devra détourner son regard aimanté par son propre reflet s’il souhaite poursuivre sa quête. À chaque pulsation perçu par son radar personnel, sa motivation grandit et sa responsabilité se consolide.

Michel POULET secoue soudainement la tête, abandonnant ses rêveries il se souvient. son regard flou se précise.

Il est attendu.

Un explorateur de mondes a évoqué une galaxie capable de tenir dans sa poche (mais il attendra car des Héros viennent de surgir de l’espace).

Un investigateur lui a demandé son assistance en lui parlant d’une aventure épique, des dangers abyssaux et des abominations à venir.

Mais avant tout, en cette période estivale, propice à la détente, Michel POULET a accepté une session camping avec une bande de quatre aventuriers génériques dans le monde du Royaume.

Se précipitant pour préparer son sac un sourire se dessine sur son visage, il sait que le meilleur est devant lui.

À bientôt les amis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.