I Want to Break Free (1)


Michel POULET vous propose une série d’articles visant à découvrir rapidement le jeu Marvel Champions : Le Jeu de Cartes. Par le biais de plusieurs petits articles et d’illustrations en vidéo, les Super-Héros de la boite de base vont se frotter aux différents vilains selon plusieurs configurations.


J’ai une approche assez agressive du jeu. Même si j’invite le Super-Héros à contrecarrer les plans du Vilain régulièrement : j’attaque, j’encaisse, j’attaque.
Je défends assez peu finalement.
Ce premier scénario est relativement facile et d’une manière générale il laisse le temps de s’installer dans les tactiques à employer par Spider-Man.

Nous l’avons vu Peter Parker est l’Alter-Ego de Spider-Man. C’est un scientifique qui possède, sous cette forme, la capacité de générer, gratuitement, une ressource « Mentale » (Mental). Lorsqu’il enfile son collant, rouge et bleu, il pioche une carte à la seconde même ou le vilain attaque – très pratique.
Ces deux capacités donne au joueur une sensation unique de fluidité, d’opportunité, de puissance. Si vous connaissez un peu le jeu : imaginez que Rhino qui vous attaque, vous piochez Backflip, c’est l’opportunité inattendue d’éviter cette charge et imaginez qu’elle soit d’une violence rare, car augmentée par une corne gigantesque, vous êtes un Super-Héros.

Ces premières parties visent à découvrir le jeu, vous faire découvrir le jeu, partager ma passion.
Je choisis donc de jouer Spider-Man avec l’aspect Justice dans le cadre du deck pré-construit proposé dans la boîte de base.

Le deck se compose 3 éléments principaux :

  • Les cartes Héros (Hero Cards).
  • Les cartes affinités (Aspect Cards).
  • Les cartes basiques (Basic Cards).

C’est la composante deckbuilding qui m’intéresse mais nous y reviendrons plus tard.
Je laisse de côté les cartes Nemesis et Obligation que nous avons déjà vu dans l’article sur ce héros écrit cet été.

Cet article est en fait une courte justification des choix tactiques opérés dans la vidéo ci-dessous. Encore une fois c’est une traduction approximative des cartes originale, veuillez me pardonner.

Cartes Héros.


Nous y retrouvons les caractéristiques principales du personnage, son environnement, les traits principaux. Spider-Man est un tisseur de toile. Il possède un « Lance-Toiles » (Web-Shooter) capable de générer une ressource « Joker » (Wild) qui peut se substituer à n’importe quelle ressource du jeu (voir les articles précédents pour un détail du socle de base des règles du jeu). Cette amélioration coûte 1 ressource – payez là gratuitement avec la capacité de Peter Parker. Vous pourrez ensuite l’utiliser (uniquement) sous la forme du Super-Héros pour faciliter le payement des cartes les plus coûteuses. La carte n’est pas unique, vous pouvez donc en avoir deux (ce Super-Héros à la capacité étonnante d’avoir deux mains, fantastique). Son usage est contraignant (3 jetons seulement / la carte doit être inclinée) mais c’est très utile en jeu, avec deux améliorations vous réduisez le coût de 50 % d’une carte puissante comme Webbeb-up (entoilée ?) en fin de partie.

Vient ensuite son attirail de techniques de Super-Héros. La puissance hallucinante de Swinging Web Kick avec ces 8 dégâts pour 3 ressources (réduite à 1 avec 2 Web-Shooter). L’agilité démoniaque d’un Backflip réduisant à néant une attaque dévastatrice. Cette dernière est, selon moi, plutôt situationnelle. Le jeu ne favorise pas la conservation des cartes en main, il faut que ça tourne pour proposer des opportunités régulières.

Spider-Man possède un événement très pratique pour annuler les effets Quand Révélée. Surtout contre Shadow of the Past (qui impose l’ajout de la Nemesis dans le jeu) mais en solo vous verrez que la carte ne sort pas souvent finalement- c’est plus utile en multijoueur.

Lorsqu’il est Peter Parker sa tante devient un allié puissant pour récupérer rapidement son pool de vie le temps d’un round. Il retourne ensuite à l’attaque au tour suivant ! prêt à en découdre.

Dans le cadre de ce combat contre Rhino les cartes Webbed-up (trop couteuse et à jouer plutôt en fin de partie), Spider-Tracer (pas assez de minions) et Black Cat n’ont pas vraiment influencé mes choix.
Black Cat est pourtant un allié notable qui génère un dégât gratuit tous les tours. En effet les alliés (limités à 3) subissent souvent des dégâts en contrepartie de leurs actions, pour Black Cat ce n’est pas le cas. Je n’aime pas l’idée de défausser deux cartes en réponse à sa présence, le deck se compose d’un tiers des cartes conditionnelles (ressources Mentale) – c’est le risque de passer à côté d’une carte utile.

Cartes Affinités.

Je n’aime pas ce mot : Affinités. Je lui préfère Aspect.
C’est la raison pour laquelle j’ai pris le jeu en version originale – je trouve l’anglais plus direct et plus clair que la version traduite, parfois alambiquées.
Je respecte profondément le travail des traducteurs – j’ai pris une décision motivées – encore plus quand j’apprends à l’instant que Backflip est traduit par Salto Arrière et que la carte est entachée d’une horrible faute ( … quand vous est censé …). Le monde va trop vite, le temps de la relecture est vital – je suis persuadé que le (ou la) traducteur (trice) doit être très triste de laisser passer cette faute – c’est vraiment rageant.


C’est donc l’Aspect Justice qui caractérise ce deck. il permet la gestion des menaces grandissantes du plan ennemi. Comment me direz-vous ? Cette gestion s’incarne par deux alliés puissant qui forme un groupe connu sous le nom de Defender : j’ai nommé DareDevil et Jessica Jones.
DareDevil peut attaquer pour 2, contrecarrer pour 2, et lorsqu’il le fait, inflige 1 dégât à un ennemi – terrible – cet allié n’est pas bon marché mais l’Aspect (et globalement certaines options, dont le Web-Shooter, que nous avons déjà vu, réduisent drastiquement les coûts).
Jessica Jones, moins coûteuse, frappera tout aussi fort mais sera efficace contre les plans ennemis quand ils seront plus nombreux (Side Scheme). Dans ce scénario vous ne devriez pas en souffrir trop souvent (spécifiquement en solo).

Tous les Aspects possèdent une carte similaire permettant de générer deux fois plus de ressource lorsque vous jouez une carte Justice et, pour couronner le tout, il s’agit d’un ressource Wild. Vous verrez que cela se produit régulièrement avec la carte The Power Of Justice (Le pouvoir de la Justice ?)

« L’Équipe de Surveillance » est vraiment top (Surveillance Team), une fois posée vous pouvez gérer tranquillement la menace et même en avoir deux sur la table. « L’intuition Héroïque » comble la faible valeur du Super-Héros pour contrecarrer les plans en augmentant de 1 points la caractéristique.
Dans ce combat les cartes « Pour la Justice » (For Justice!), « Grande Responsabilité » (Great Responsability) et surtout « La Salle d’Interrogation » (Interrogation Room) seront plutôt dépensées pour la ressource car nous n’y trouverons que peu d’intérêt. Même si ce choix est discutable pour Interrogation Room, qui peut être considéré comme un investissement à long terme. Il n’y a pas énormément de Minion à défaire (mais pourquoi pas) – en tout cas, dans mon jeu, ce n’est pas prioritaire.

Cartes Neutres.


Terminons ce rapide tour d’horizon avec les cartes Neutres.
Souvent, dans ce type de jeu qu’est le JCE, vous trouvez dans la boîte de base des cartes qui restent longtemps dans les deck. Avengers Mansion ou Helicarrier sont peut-être l’une d’entre elles. La superbe résidence des Avengers n’est pas simple à poser avec ces 4 ressources mais, une fois posée, elle offre une opportunité vraiment intéressante dans la partie : piochez une carte.
Helicarrier offre, quant à elle, la possibilité de réduire le coût de la prochaine carte. Combinée à Web-Shooter et The Power Of Justice vous payez une grosse carte contre une seule – fabuleux.

Les cartes suivantes permettent de produire une attaque à 3 points pour 2 ressources (Haymaker), génèrent 2 ressources avec des cartes thématiques (Energy, Genius, Strengh). « Premiers Soins » (First Aid) a son utilité car il soigne un personnage (donc vous ou un allié). J’aime défendre (nous le verrons dans le prochain article) avec Hulk en jouant Captain Marvel. Cet événement peut donc trouver sa place. « Urgence » (Emergency) et « Ténacité » (Tenacity) n’ont pas trouvé d’écho dans mon jeu pour cette rencontre et spécifiquement Tenacity qui est trop contraignante dans sa condition – il faut payer une ressource « Physique » (Physical) – mais je sais que cette carte peut-être très utile pour répondre à un cas précis.

Finalement les deux alliés présent dans cette partie du deck offre des solutions lors du jeu.
Mockingbird est utile car elle bloque le vilain pour un tour avec son Stun (sonné). Elle peut ensuite participer de manière ponctuelle, soit attaquer soit contrecarrer.
Nick Fury fait l’objet dans un grand questionnement. Son équivalent direct dans le Seigneur des Anneaux (j’ai nommé Gandalf) ne provoque pas le même sentiment, c’est assez inexplicable. Il donne en tout cas un accès à de nombreuses options non négligeables (dégâts directs, pioche, gestion de menace) – nous verrons dans l’avenir la place qu’il prendra dans mes jeux.

Ce deck est finalement très agréable à jouer, très fluide, étonnamment évident et très thématique.
Il est joué simplement en construisant sa table avec des options pour accélérer à la fin avec des attaques et effets violents. Aucune défense, le passage en mode Alter Ego est suffisant pour se soigner et de toute façon nécessaire pour profiter de la ressource gratuite.

Cette rencontre est la plus facile, voyons ce que cela donne en image, bon visionnage !

Avertissements :
Les images provenant du site Fantasy Flight Games website sont © Fantasy Flight Games. Marvel Champions LCG et les autres jeux Fantasy Flights Games et leurs logos sont une marque déposée de Fantasy Flight Games. Les images et les marques déposées sont utilisées sans permission. Ce blog n’est pas officiel et n’est pas supporté par Fantasy Flight Games.

Crédit :
Designers :
Michael Boggs
Nate French
Caleb Grace
Publisher :
Fantasy Flight Games

3 commentaires sur “I Want to Break Free (1)

  1. Bravo, article super intéressant et vidéo au top.Bravo pour ton travail !!!!!!!!!!!!! Sinon tu m’as donné envie d’acheter le jeu mais j’ai encore un doute concernant l’aspect construction des decks. J’espère que tu nous fera un article( voir même une vidéo) expliquant plus en détail cet aspect. Bonne continuation à toi.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.