Ni Klaw, Ni Vice (1)


Michel POULET continue sa progression à travers l’univers Marvel et à travers son jeu de cartes évolutif : Marvel Champions. Cette série d’articles est centrée sur le second Méchant de la Boite de Base : Klaw. Je tenterai de proposer les solutions au défi qu’il représente selon plusieurs configurations.


Alors que je m’apprête à rédiger cet article, je reprends mon premier billet. Il traitait de la confrontation Rhino / Spider-Man.
je relis et je tombe sur cette affirmation, je cite : J’ai une approche assez agressive du jeu.
Laissez-moi sourire un peu.
Cette période est désormais révolue depuis l’utilisation des set modulaires et du mode Expert
Je suis totalement calmé et je joue principalement Justice / Commandement.
Je dois vous avouer que cela me manque, j’ai besoin de mettre de grosse tartes aux Méchants, j’ai besoin de dérouler l’autoroute des coups de latte dans la gueule.
J’ai besoin de fun et de fluidité, même si cette sensation persiste encore aujourd’hui sans aucun doute.

Ça tombe bien reçu le Pack Hero de Captain America. Il est, visiblement, plutôt destiné à être joué Commandement (que je n’ai pas encore eu l’occasion de tester), certains effets sur les nouvelles cartes me donne en tout cas envie de regarder les nouvelles options.
Mais j’ai besoin de taper, c’est pourquoi je me suis tourné tout naturellement vers l’Affinité Agressivité que je n’avais pas encore évoqué ici, dans ce blog.
Cette première partie sera joué en mode Standard, comme vous le savez, et le niveau de difficulté, très abordable, permettra de jouer tranquillement contre cet adversaire.

Vous trouverez la composition du Deck sur le site Marvel CDB :

Deck Captain America

Dont voici la copie ci-dessous :

Améliorations
2x Entraînement au Combat (Boîte de Base)
1x Casque de Captain America (Captain America)
1x Bouclier de Captain America (Captain America)
2x Sérum de Super-Soldier (Captain America)
2x Enragé (Captain America)

Évenements
2x Poursuivons-Les (Boîte de Base)
2x Assault Implacable (Boîte de Base)
2x Uppercut (Boîte de Base)
3x Haymaker (Boîte de Base)

2x Détermination sans Faille (Captain America)
3x Frappe Héroïque (Captain America)
2x Parade au bouclier (Captain America)
2x Lancer de Bouclier (Captain America)

Supports
2x Héliporteur (Boîte de Base)
1x Appartement de Steeve (Captain America)

Ressources
2x Le Pouvoir de l’Agressivité (Boîte de Base)
1x Énergie (Boîte de Base)
1x Génie (Boîte de Base)
1x Force (Boîte de Base)

Alliès
1x Hulk (Boîte de Base)
1x Tigra (Boîte de Base)
1x Mockingbird (Boîte de Base)
1x Nick Fury (Boîte de Base)

1x Agent 13 (Captain America)
1x Lockjaw (Ms. Marvel)

Ce n’est clairement pas le Deck de l’année. L’objectif est plutôt de vous faire découvrir Captain America sur le papier et en action, et toujours avec toute la modestie qui s’impose.
Force est de constater qu’il est très fun à jouer et les possibilités offerte par l’Affinité Agressivité procure une sensation de puissance non négligeable.

Le Deck se compose de 3 éléments principaux habituels :

  • Les cartes Héros.
  • Les cartes Affinités.
  • Les cartes Basiques.


Cette fois j’ai décidé d’évoquer la Némésis du Héros.
Je regrette de ne pas en avoir parlé d’avantage car cette mécanique, simple, apporte beaucoup au jeu. Je la trouve plus « agréable » que les Faiblesses dans Horreur à Arkham : Le Jeu de Arkham. La présence des cartes Némésis dans le Deck Rencontre n’est pas automatique mais soumise à la pioche d’une carte du set Standard.
Captain America devra alors affronter le Baron Zemo.
Le backgound du Baron Zemo est riche et si vous l’avez raté dans le MCU et bien moi aussi. C’est un peu compliqué chez les Zemo, on est Baron de père en fils et de génération en génération.
Il déboule en jeu avec le Trait Coup Rapide, à la manière du (Le) Vautour : il engage, il attaque et inflige 3 dégâts si vous ne défendez pas. À part cette particularité il ne s’agit pas d’une menace complexe, l’Affinité Agressivité vous donnera les options nécessaires pour lui faire la peau le tour suivant.

La Manigance Annexe vous imposera de défausser une carte du Deck Rencontre, subir autant de dégâts que les icônes Boost visibles sur la carte.
Avec une menace habituelle (3 par Joueur) c’est surtout l’icône Accélération qui sera votre priorité. En Expert l’effet Quand Révélée de cette carte peut tout de même avoir son petit succès – Les cartes avec 3 icônes sont plus représentés avec ce format plus difficile.

Le Deck Némésis se compose enfin de 2 Sbires portant le Trait Hydra.
Ils possèdent également un Trait Garde pour vous empêcher de blesser le Méchant. Dans la plupart des cas ce Trait ne me pose pas de problème dans la mesure ou je choisis toujours de faire le ménage dans ma zone d’engagement. Il faudrait être débordé par plusieurs Sbires et à quelques points de vie de la victoire pour ressentir une véritable gêne. Nous avons déjà vu ce type de Sbire avec le set des Légions d’Hydra et le véritable handicap provoqué par l’adversaire se caractérise par la pioche d’une carte Rencontre lorsqu’il est vaincu.
J’imagine que lorsque Captain America sera confronté à un Méchant dont le Deck Rencontre contiendra les Légions d’Hydra, la difficulté de la partie en sera tout autant augmentée. Et encore plus avec la Traitrise Hail Hydra! (qui reprend la mécanique de Maîtres du Chaos) dont l’objectif est de vous faire attaquer par les Sbires possédant le Trait Hydra, vous devrez chercher un Sbire, dans le Deck ou la défausse, si vous n’avez pas été attaqué par cet effet.

L’obligation du Héros n’est toujours pas un problème décisionnel (ou très rarement) :
– Switcher en Alter Ego et s’incliner pour retirer la carte de la partie.
– Défausser la moitié de sa main pour défausser l’Obligation.
Dans la mesure du possible, je choisis toujours la première option, c’est parfois même avantageux car lorsque vous êtes Steve Rogers vous bénéficiez de deux avantages intéressants sur lesquels je reviendrai ensuite (L’Appartement de Steeve et la capacité du personnage Légende Vivante), justement, passons en revue les cartes du Héros.

Comme pour chaque article il s’agit d’une courte justification des choix tactiques opérés dans la vidéo ci-dessous.

Cartes Héros.


Steve Rogers est une Légende Vivante, tous le monde l’adore et c’est pourquoi vous pouvez réduire le coût du premier Allié joué à chaque Round. Deux remarques rapides :
– Vous allez vouloir jouer des Alliés.
– Ce bonus est utilisable pour d’autres Joueur, mais seulement une fois par Round.
Compte tenu de l’importance des Alliés dans le jeu solo c’est un bénéfice très important et non négligeable.
Globalement les Héros ont souvent une ressource gratuite sous une forme ou une autre, avec plus ou moins de réussite, ici, combiné à d’autres astuces comme l’Héliporteur ou le Sérum de Super-Soldier vous seriez potentiellement capable de jouer Nick Fury pour 2 Ressources lorsqu’il est posé le premier – je vous laisse savourer.
Steve Rogers possède une instruction de Mise en place (qui s’exécute en phase 14, juste après la pioche phase 12), vous devrez chercher le Bouclier de Captain America dans votre défausse ou votre Deck, ensuite, vous l’ajoutez à votre main.
Je vous conseille alors, si vous l’avez pioché, de le défausser pour piocher une nouvelle carte. Cette instruction vous permettra de commencer avec 7 cartes. C’est donc un avantage sur les autres Héros.


Captain America est équilibré comme vous pouvez le constater en observant les valeurs de ces Actions Basiques. La capacité du Héros lui permet de redresser son personnage – Comparativement plus coûteux que le Réacteur Arc d’Iron Man, la capacité n’en pas moins utile lors de votre partie. Plutôt pratique pour retirer les menaces de la Manigance Principale (ou des Manigances Annexes), vous pourriez prétendre à défendre deux fois, attaquer deux cibles différentes ou, par exemple, générer 4 points de dégâts. Il faudra comparer le résultat obtenu avec l’effet de la carte défaussée mais il est fort à parier que vous n’y perdrez pas au change.
Cette capacité donne une certaine forme de liberté et d’aisance que j’ai ressenti pour la première fois avec Iron Man. Le personnage est fort et ce n’est que le début.
Attendez ! ce n’est pas n’importe qui, c’est Captain America bordel !

Captain America est donc très impressionnant et dispose d’options à la hauteur de sa réputation.
Il s’agit avant tout de son équipement et en particulier de son emblématique bouclier. Il lui donnera 1 point de Défense et un effet Riposte (bien pratique contre des Sbires basiques). Cela fait de lui un personnage désigné pour la Protection même si le Deck du Pack est orienté Commandement. Le Bouclier de Captain America est un pré-requis pour certaines actions que nous aborderons ensuite.
Le Casque de Captain America est la Queue de phoénix que j’avais l’habitude de ramasser en jouant à Final Fantasy. Je n’ai jamais eu en tête d’accepter une quelconque défaite mais cet objet peut s’avérer utile d’autant plus qu’il ne coûte qu’une seule ressource.
Le Sérum de Super-Soldier est une amélioration capable de générer une Ressource Physique lorsque la carte est inclinée. Peu coûteuse cette amélioration doit comboter avec une attaque ultra puissante que j’évoquerai ensuite. Comme souvent c’est un bon investissement qu’il ne faut pas hésiter à mettre en place dès que l’occasion se présente.
Un seul Allié dans cette partie du Deck, mais quelle Alliée ! Agent 13 (qui bénéficiera si possible de la capacité Légende Vivante) propose une Réponse qui consiste à retirer 2 menaces d’une Manigance. Avec 3 points de vie elle sera capable de gérer la progression des menaces sur les différentes Manigances de la partie.
L’Appartement de Steeve, pour un coût ridicile, permet de piocher une carte et soigner un dégât en forme Alter Ego. J’essaie de me contraindre à piocher avant de commencer quoi que ce soit, tout dépendra de la forme avec laquelle je commence le tour. La forme Alter Ego sert souvent à poser et jouer un Allié supplémentaire, avec l’Appartement de Steeve vous pourriez avoir la surprise d’en piocher un.

Le tour d’horizon des cartes signatures se clôture sur 4 événements totalement surréalistes, et sans de réelle contrepartie. Captain America est au dessus des personnages déjà joués. Avec Détermination sans Faille il augmente d’un point son Contre et pioche une carte pour un coût nul – la carte parle d’elle même.
La Frappe Héroïque inflige 6 dégâts et si vous avez payé la carte avec une Ressource Physique, l’ennemi est sonné.
Les premières cartes décrites sont proposés en un seul exemplaire, il y a 2 exemplaires de Détermination sans Faille. La Frappe Héroïque est quant à elle présente en 3 exemplaires. J’ai toujours trouvé que 3 exemplaires d’une carte générait une pioche trop régulière de ladire carte et provoquait moins de variéter, ici je suis très heureux de pouvoir avoir la carte en main. En ayant préparé le terrain en amont avec l’Héliporteur et le Sérum de Super-Soldier, le Méchant sera sous contrôle, la Manigance Principale évoluera très lentement et vous aurez le champs libre pour contrôler les menaces du Deck de Rencontres. La carte vaut ces 3 Ressources car elle est, à mon goût, très puissante.
La Parade au bouclier, impose la présence du Bouclier de Captain America, pour vous permettre de bénéficier d’un Salto Arrière à la manière de Spider-Man, pour cela, inclinez votre Bouclier de Captain America. Pour un coût équivalent, l’événement de Spider-Man est plus puissant en cas d’attaques multiples car jouable plusieurs si on a la chance d’avoir plusieurs cartes en main.
Le Lancer de Bouclier vient tempérer cette démonstration de force. Il faudra renvoyer le Bouclier de Captain America dans votre main et défausser autant de cartes depuis votre main pour générer 4 dégâts sur autant d’ennemi que de cartes défaussées. Ok je m’incline. Je n’ai pas, contre Klaw, l’occasion d’utiliser ce talent car je préfère garder mon Bouclier de Captain America sur la table pour surtout bénéficier de l’effet Riposte.
D’autant plus que l’Affinité Agressivité porte vachement bien son nom. Je l’avais testé brièvement avec Miss Hulk et la sensation que ce couple m’avait procuré était plutôt grisante. L’Affinité est totalement au service d’un personnage déjà très puissant.
Captain America n’est pas n’importe qui dans l’univers Marvel, ce Deck lui rend un hommage vibrant.

Cartes Affinités.

L’Affinité Agressivité est relativement simple à appréhender.
Vous augmentez votre Attaque avec Entraînement au Combat.
Vous frappez d’un Uppercut vos adversaires pour lui infliger 5 dégâts.
Le Pouvoir de l’Agressivité vous aidant à générer les Ressources nécessaires.
Aucune subtilité ici. Un peu de gestion de menace avec Poursuivons-Les lorsque vous avez vaincu un ennemi (le changement de Stade compte pour déclencher l’effet), l’événement coûte 0 et dans le cadre de la rencontre avec Klaw elle sera utile compte tenu d’un nombre élevé d’adversaires.
Assaut Implacable est plutôt contraignant puisque destiné à infliger des dégâts à un Sbire (5 pour être plus précis), mais l’effet Déferlement (lorsque vous payez avec une Ressource Physique) peut avoir son petit effet. Cet événement doit venir à bout de la quasi totalité des Sbires du Deck Rencontre. Pour 2 Ressources c’est vraiment top.
Enragé est la seule nouvelle carte de l’Affinité, j’avais envie de la tester mais, visiblement, elle ne convient pas dans ce Deck. Il faudrait la coupler avec Premier Soins et Membre Honoraire Des Avengers éventuellement, je dois faire des tests.
Enragé affaibli trop les Alliés causant une mort trop prématurée. Hulk est donc le seul Allié éligible avec ses 5 points de vie mais j’ai d’autres plans pour lui : je préfère peu mais durablement que beaucoup et pas longtemps. L’avenir nous le dira, j’ai déjà fait évoluer ma vision sur d’autres aspects du jeu.


Deux Alliés : Tigra et Hulk.
J’adore Tigra qui va commencer par infliger quelques dégâts puis sera désignée pour finir les Sbires. Son effet permet de soigner un dégâts puis subir un Dégât Consécutif. Bien que l’effet ne fonctionne pas la première fois, il pourrait lui permettre de tenir quelques tour de plus.
Ma vraie passion c’est plutôt Hulk.
Il claque des baffes à 3 dégâts et, pour ce Deck, j’ai décidé de maitriser sa Réponse Forcée. En défaussant une carte de votre Deck, et selon la Ressource imprimée, vous générez un effet particulier.
Afin d’orienter au maximum j’ai choisi 17 cartes avec la Ressources Physiques imprimée alors qu’il y a seulement 10 Ressources Mentales. Il devrait tenir la route et apporter une source de dégât appréciable.
Je ne vous cache que cet article, cette vidéo, ce Deck sont pour moi une forme de décontraction. Plutôt usé par des parties plus techniques, j’avais besoin d’air frais. Ce Deck est rafraichissant de puissance. C’est une simple proposition car je ne me poserai jamais en Expert face à vous, j’ai par contre pris beaucoup de plaisir à le jouer.

Cartes Neutres.

Rien de nouveaux si vous avez lu mes articles précédent. Je ne vais pas vous faire l’affront de vous réécrire les mêmes choses. Cependant veillez noter que j’ai reçu un commentaire bien utile qui a modifié ma manière de jouer Nick Fury. Il m’a été conseillé de jouer la Réponse Forcée de Nick Fury en piochant les 3 cartes. À mon tour je vous conseille de tester cette option et spécifiquement avec Deck dont le coût global des cartes est relativement bas. Avec 18 cartes ayant un coût de 2 ou moins, vous devriez pouvoir jouer une nouvelle carte après l’entrée en jeu de Nick Fury ou pouvoir jouer une « grosse » carte.

À part ça vous retrouverez (ma préférée) Mockingbird pour qui j’ai toujours un petit faible mais surtout pour le 4ème Sonné du Deck. J’ai vraiment envie de le scotcher contre le mur.
Héliporteur en 2 exemplaires pour ajouter encore plus d’efficacité au Sérum de Super-Soldier.
Haymaker en 3 exemplaires pour appuyer le trait du Deck.
Une nouveauté avec Gueule d’Or (l’animal de compagnie de Ms Marvel). Puisque j’allais défausser je m’étais imaginé qu’il trouverait sa place, ce n’a pas été le cas lors des différentes parties. Il coûte relativement cher pour une puissance discutable.


Je déteste le Captain America de la MCU.
Il est lisse et sans vraiment de charisme. J’ai commencé à m’intéresser aux comics, avec un plus de profondeur, depuis quelques mois. Il est difficile de tout lire sur tous les Héros tellement l’offre est énorme (et inégale).
Alors évidemment je suis très sensible aux dessins (dans un premier temps). Le scénario est essentiel ensuite.
La sensation de plaisir est provoquée par l’aspect héroïque et épique des aventures.

Captain America est un plaisir à jouer et je le reprendrai quand j’aborderai Le Bouffon Vert mais d’ici là je vais rêver de moutons électriques.

Avertissements :
Les images provenant du site Fantasy Flight Games website sont © Fantasy Flight Games. Marvel Champions LCG et les autres jeux Fantasy Flights Games et leurs logos sont une marque déposée de Fantasy Flight Games. Les images et les marques déposées sont utilisées sans permission. Ce blog n’est pas officiel et n’est pas supporté par Fantasy Flight Games.

Crédit :
Designers :
Michael Boggs
Nate French
Caleb Grace
Publisher :
Fantasy Flight Games

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.